Carnet de voyage au Japon #5 : Tsukiji, Odaiba, Oedo Onsen Monogatari

Pour cette nouvelle journée à Tokyo, nous avions prévu d’aller au marché de Tsukiji, à Odaiba et au Oedo Onsen Monogatari.

Tsukiji, c’est le quartier du marché aux poissons de Tokyo. C’est d’ailleurs le plus gros marché aux poissons du monde puisque 2000 tonnes de poisson sont brassées chaque jour. Il est réparti en trois axes : les enchères de thon, le marché couvert et le marché extérieur. En tant que touriste, pour assister aux enchères de thon, il est conseillé d’arriver dans la nuit pour espérer avoir une place car seule 120 places sont proposées quotidiennement pour les visiteurs. Autant dire, mission impossible. Pour découvrir l’ambiance du marché couvert, il est conseillé d’arriver vers 6h du matin car en moins de 2-3 heures, tout est vendu. Enfin, le marché extérieur pour les particuliers est ouvert tout le temps. Avec deux enfants, nous avons décidé de ne visiter « que » le marché extérieur et c’était déjà super ! J’adore les marchés et l’ambiance de celui-ci est vraiment conviviale. Les vendeurs vous font goûter à tout, les thons et saumons fraîchement pêchés sont proposés à la vente, on les cuisine devant vous et vous pouvez les déguster dans la rue, sur des stands. Impossible d’ailleurs de passer à Tsukiji sans avoir l’eau à la bouche (à condition d’aimer le poisson cru), nous avons d’ailleurs fait escale chez Sushi Zammai, un bar à sushis où ceux-ci sont servis sur un tapis roulant. Les enfants et nous nous sommes régalés, ce sont les meilleurs sushis (et sans doute les plus frais) que nous ayons jamais mangé !

Tsukiji fish market
Tsukiji fish market

Tsukiji fish market

Tsukiji fish market

Tsukiji fish market

Tsukiji fish market

Tsukiji fish market

Tsukiji fish market

Tsukiji fish market

Direction ensuite Odaiba, l’île artificielle de Tokyo. Rien que le trajet est sympa, puisqu’on y accède par un train automatisé (sans chauffeur) qui passe sur un pont. A l’avant du train, Little S. était comme un fou à faire semblant de le conduire.

Odaiba est située sur la baie de Tokyo, et c’est un endroit réputé pour ses centres commerciaux, ses hôtels, ses musées et autres activités de loisirs. Nous avons fait un peu de shopping à l’Aquacity, au Venus Fort et au DiverCity. Nous avons surtout acheté des bricoles très kawai pour les enfants. Dans ces centres commerciaux, il y a des parcs de jeux, comme le Legoland (à l’Aqua City) ou un parc intérieur avec aires de jeux et jouets en bois au Venus Fort. Mais notre programme étant déjà bien chargé, nous n’y sommes pas allés. Nous avions envie de découvrir le Miraikan, Musée des Sciences et de l’Innovation avec plein d’activités pour enfants comme la Villette, mais nous sommes arrivés trop tard : les derniers billets étaient vendus pour 16h, pour une fermeture à 17h… Décidément, c’est la deuxième fois que nous nous faisons avoir avec les horaires d’activités prévues dans notre programme et dorénavant, nous ferons plus attention.

Odaiba

Odaiba

Odaiba

Venus Fort

Odaiba

Odaiba
Nous sommes donc allés au Oedo Onsen Monogatari un peu plus tôt que prévu. Il s’agit d’un complexe comportant des bains publics chauds intérieurs et extérieurs, des bassins de pieds extérieurs, des espaces de massages et de soins, des restaurants et des jeux pour les enfants. Cet endroit est une reconstitution des bains thermaux publics du Japon médiéval. Il faut se déchausser dès l’entrée, et passer au vestiaire avant de rentrer pour enfiler un kimono (on a le choix entre plusieurs modèles, couleurs, tailles). Le kimono n’est obligatoire qu’à partir de 4 ans et à tout juste 4 ans, Little S. a pu s’en passer.

S’il n’est absolument pas naturel, le Onsen Monogatari offre un bel aperçu de ce qu’est le rituel japonais des bains publics. Et surtout, c’est l’un des seul bains publics mixtes. C’est sans doute l’une des raisons pour lesquelles autant de japonais visitent cet endroit ! Nous avons pu profiter en famille de quasiment tout, sauf des espaces de bains publics chauds où les hommes et les femmes sont séparés. Heureusement, puisque dans ces espaces là, il faut être nu. Pour moi la pudique, ce n’était pas une expérience facile mais on oublie rapidement la nudité pour profiter au maximum des bains chauds (40 degrés ou plus) et c’est vraiment agréable. Ce qui m’a le plus dérangé, c’est d’être obligée de cacher mes tatouages : j’en ai plusieurs et ils sont petits, mais au Japon, être tatoué n’est pas « bien vu ». Si jusqu’à présent je n’ai eu droit à aucun regard médisant, dans les bains publics il est indiqué partout que les tatouages sont interdits. Je les avais donc cachés avec des pansements mais n’étais tout de même pas très à l’aise. Ceci mis à part, Choupette et moi d’un côté, et Chéri et Little S. de l’autre, avons vraiment apprécié cette expérience. Un régal de se baigner dans une eau chaude en pleine nature dans un cadre exceptionnel ! Evidemment, vous ne verrez pas de photos des bains chauds. En revanche, les photos qui suivent sont celles des bains extérieurs et des animations intérieures. Choupette était ravissante dans son kimono, et très fière de le porter !

L’endroit est ouvert de jour comme de nuit, nous y avons donc passé la fin d’après-midi et le début de soirée. Le timing était parfait, et nous avons adoré l’endroit !

 

Oedo Onsen Monogatari

Oedo Onsen Monogatari

Oedo Onsen Monogatari

Oedo Onsen Monogatari

Oedo Onsen Monogatari

Oedo Onsen Monogatari

Oedo Onsen Monogatari

Oedo Onsen Monogatari

Et demain, direction Disney Sea :)

Pour retrouver mes autres articles sur le Japon :
Japon jour 1 : Tokyo (Asakusa et Senso-ji)
Japon jour 2 : Tokyo (Ueno, Akihabara, Shibuya)
Japon jour 3 : Tokyo (Un dimanche à Tokyo)
Japon jour 4 : Kamakura 

Japon jour 5 : Tokyo (marché de Tsukiji, bains publics, Odaiba)
Jour 6 : DisneySea
Jour 7 : Tokyo (Zoo d’Ueno et jardins du Palais Impérial)
Jours 8 et 9 : Kyoto
Jour 10 : Kyoto et la ville d’Arashiyama
Jour 11 : Nara, la ville aux cerfs Sika

Jour 12 : De Kyoto à Osaka
Jour 13 : Osaka (le château, Kids Plaza et Umeda Sky Building)
Jour 14 : Le lac Biwa et la plage Omimaiko

Jour 15 : Osaka (Aquarium et Osaka Spa World)
Jour 16 : Tokyo (Shinjuku)
Jour 17 : Tokyo (Roppongi Hills)

16 Comments

  1. dadie 27 juillet 2016

    L’expérience des bains, ça donne vraiment envie d’aller découvrir ! Et vous êtes toute mignonne avec vos kimonos !

    Répondre
  2. carofashion 27 juillet 2016

    magnifique les kimonos !! bon voyage

    Répondre
  3. Linsay 27 juillet 2016

    Je garde un très bon souvenir du restaurant à sushis avec tapis roulant, qui se trouvait à côté de notre hôtel à Tokyo. Les meilleurs sushis que j’ai jamais goûtés ! Et le fou rire, lorsque mon mari a confondu le thé matcha en poudre avec une épice pour sushi, et la réaction de notre voisine japonaise qui lui faisait signe que, non, ce n’était pas fait pour ça 😉
    Nous n’avions pas fait les bains publics (uniquement ceux des hôtels et du ryokan où nous avons séjourné) mais, ça donne envie d’y retourner rien que pour ça.

    Répondre
    • Alicia 28 juillet 2016

      Ah ah trop drôle ! Ici aussi, mon mari s’est demandé pendant quelques secondes ce que c’était.
      Ca doit être sympa aussi les bains des hôtels et ryokan, nous ne logeons qu’en appartement Airbnb donc c’était le seul « moyen » de découvrir le bain public en famille. Mais c’était vraiment génial !

      Répondre
  4. lexou 27 juillet 2016

    Complètement fan!!!!!!rien que la kitty sur glace j’adore!!!!!!!!

    Répondre
    • Alicia 28 juillet 2016

      Ah ah ah c’est clair !

      Répondre
  5. cesdouxmomentsleblog 28 juillet 2016

    Oh j’adore lire tes récits de voyage au Japon. Nous rêvons d’y aller aussi un jour en famille. Tes photos des bains Publics me font penser au Voyage de Chihiro ! Et vous êtes toutes belles en kimono !

    Répondre
    • Alicia 28 juillet 2016

      Merci beaucoup !!! Je vous souhaite d’y aller un jour, c’est un magnifique voyage. Des bisous

      Répondre
  6. […] (Ueno, Akihabara, Shibuya) Japon jour 3 : Tokyo (Un dimanche à Tokyo) Japon jour 4 : Kamakura  Japon jour 5 : Tokyo (marché de Tsukiji, bains publics, Odaiba) Jour 6 : DisneySea Jour 7 : Tokyo (Zoo d’Ueno et jardins du Palais Impérial) Jours 8 et 9 : Kyoto […]

    Répondre
  7. […] aux Onsen Monogatori de Tokyo, il a fallu que je cache mes tatouages pour ne pas me faire mettre dehors du lieu… Ce qui, […]

    Répondre
  8. […] (Ueno, Akihabara, Shibuya) Japon jour 3 : Tokyo (Un dimanche à Tokyo) Japon jour 4 : Kamakura  Japon jour 5 : Tokyo (marché de Tsukiji, bains publics, Odaiba) Jour 6 : DisneySea Jour 7 : Tokyo (Zoo d’Ueno et jardins du Palais Impérial) Jours 8 et 9 : […]

    Répondre
  9. […] (Ueno, Akihabara, Shibuya) Japon jour 3 : Tokyo (Un dimanche à Tokyo) Japon jour 4 : Kamakura  Japon jour 5 : Tokyo (marché de Tsukiji, bains publics, Odaiba) Jour 6 : DisneySea Jour 7 : Tokyo (Zoo d’Ueno et jardins du Palais Impérial) Jours 8 et 9 : Kyoto […]

    Répondre
  10. Sophie Ogresse 18 septembre 2016

    Hello. On est en train de plancher sur notre programme. Je me demandais si tu savais si les bébés sont autorisés dans ce onsen. Ma fille aura 10 mois.

    Répondre
    • Alicia 18 septembre 2016

      Bonjour, je ne sais pas du tout mais je pense que oui 😉

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *