{Eté 2018, carnet de voyage #8} Siem Reap en famille

Qui dit visite des temples d’Angkor dit forcément séjour à Siem Reap en famille. Siem Reap, c’est l’une des villes les plus connues (et les plus touristiques) du Cambodge.

Siem Reap6
Siem Reap11

C’est une ville que j’avais visité il y a 12 ans, comme Angkor. Mais, contrairement à Angkor, je n’en gardais pas un bon souvenir… Siem Reap m’avait marqué par la pauvreté de ses habitants, par ses nombreux mutilés, par ces enfants nous suppliant de leur donner « One dollar », certains sachant à peine parler ou marcher. J’espérais que la ville avait évolué, et bien m’en a pris. Nous avons cette fois-ci passé un très bon séjour à Siem Reap, l’ambiance de la ville étant totalement différente de ce à quoi nous avions été confronté il y a 12 ans. Les gens sont souriants et accueillants, de nombreux pays ont fait preuve de solidarité pour aider la ville à construire des écoles, des bâtiments, il y a de nombreuses associations pour les orphelins, pour les mutilés… Et tout ça avec le sourire.

Après, ça reste une grande ville d’un pays sous-développé. Il y a peu de routes goudronnées, on s’y déplace dans un tuk tuk de fortune (une moto agrémentée d’une remorque), et les habitants y vivent principalement du tourisme. Nous qui marchandons beaucoup en Thaïlande (car clairement ils gonflent toujours trop les prix), nous n’avons quasi rien négocié à Siem Reap. Ils ont une toute autre mentalité, qui est que tant qu’ils ne perdent pas d’argent, ils vendent. On peut donc par exemple acheter des t-shirts à 1 dollar, beaucoup de choses sont d’ailleurs vendues 1 dollar que ce soit dans l’alimentaire ou dans les biens touristiques. Et oui, je parle en dollar qui est la monnaie du quotidien à Siem Reap. On peut aussi payer en riels, mais les cambodgiens préfèreront les dollars (attention à ne pas avoir de billets arrachés, abimés, griffonnés, ils les refuseront). Siem Reap7

Nous avons passé tous nos après-midis après les visites des temples et une journée complète à Siem Reap. Soyons clairs, il n’y a pas énormément de choses à faire à Siem Reap. Mais voilà ce que nous avons apprécié à Siem Reap :
Siem Reap5
– Visiter l’un des villages sur pilotis du lac Tonlé Sap. C’est un peu l’excursion incontournable que l’on vous proposera partout dans Siem Reap. Plusieurs villages sont construits au bord et sur l’eau, à vous de choisir celui que vous souhaitez découvrir (même s’ils proposent quasiment tous la même chose). C’est impressionnant de voir ces maisons tenir sur quelques bouts de bâtons, ces enfants jouer nus dans la boue, ces petits bouts se baigner seuls dans le lac. C’est aussi déstabilisant de visiter ce genre de villages, avec une impression d’intrusion dans leur vie privée ou de mise en scène à outrance de leur quotidien pour appâter les touristes. Les enfants ont adoré la balade en tuk tuk puis en bateau, mais j’avoue qu’on a été mal à l’aise lorsqu’une marchande flottante nous a presque agressé car on ne voulait rien lui acheter ou en voyant des dizaines et des dizaines de femmes et leurs bébés sur des barques, nous proposant de nous emmener faire un tour dans la mangrove et nous jetant des regards noirs lorsqu’on refusaient… Bref, c’est à voir mais il faut savoir à quoi s’attendre.

Tonlé Sap1

Tonlé Sap2

Tonlé Sap3

Tonlé Sap4

Tonlé Sap5

– Nous retrouver au milieu de la campagne de Siem Reap, suite à un petit accident de tuk tuk, et passer une partie de la journée dans une maison en construction auprès d’une famille cambodgienne.

Siem Reap8

Siem Reap9

Siem Reap10

– Nous prélasser dans la piscine de notre hôtel. Nous avons choisi La Rose Blanche Boutique Hôtel, un petit hôtel très sympathique à une vingtaine de minutes à pied du centre ville. Les chambres sont propres et agréables, pas chères : on a payé 40 euros la nuit pour une chambre familiale avec 2 lits doubles + 1 lit simple (mes parents 20 euros la nuit pour une chambre pour 2), et surtout il a une piscine très agréable, très pratique pour se reposer après une longue journée de visite de temples.
Si jamais vous y séjournez, demandez une chambre en rez-de-chaussée pour avoir un accès direct à la piscine, et n’hésitez pas à passer par mon lien de réservation Booking (merci !).

Siem Reap2

Siem Reap4

– Nous balader dans la ville à vélo (et même sous la pluie). Siem Reap est une ville très plate, donc il est très facile de s’y promener à vélo. Nous avons adoré nous perdre dans la ville, rentrer dans les impasses, et découvrir la « vraie » Siem Reap.

Siem Reap1

– Faire les marchés de Siem Reap : le vieux marché et le marché de nuit qui sont certes touristiques mais agréables, mais aussi les marchés locaux (ou comme à chaque fois, on nous regarde avec de gros yeux se demandant si nous touristes, nous nous sommes perdus entre les allées :) ).

Siem Reap3

Siem Reap12

Siem Reap13

Siem Reap14

– Manger. Dans mes souvenirs, on ne mangeait pas très bien au Cambodge… Et soit j’ai changé de goûts, soit la nourriture s’est améliorée. Mais nous avons très bien mangé local pendant ce séjour. On a particulièrement adoré le restaurant Ambience 1960 dans le centre-ville où nous avons élu cantine. Et les enfants ont raffolé des pancakes et des glaces en rouleaux (qu’on trouve aussi en Thaïlande).

Et il y a encore d’autres choses à faire à Siem Reap, comme aller visiter les cascades, les rizières… Mais en 5 jours, c’est compliqué de tout faire, de tout voir ! D’ailleurs, 5 jours c’est l’idéal pour visiter Siem Reap en famille lorsqu’on choisit le pass de 3 jours pour Angkor.

Et enfin pour terminer, plusieurs m’ont demandé sur Instagram si Siem Reap était une destination que je recommandais pour de jeunes enfants. Pas vraiment en fait, il faut vraiment avoir l’habitude de marcher, de barouder, de manger un peu tout et n’importe quoi, supporter la chaleur et aimer les temples. Bref, je pense que Siem Reap est une destination que l’on peut faire en famille avec des enfants de 4 / 5 ans, pas plus jeunes. Nous avons croisé très peu d’enfants occidentaux pendant notre séjour à Siem Reap, cela nous a d’ailleurs beaucoup surpris ! Mais, M. et Little S. ont vraiment ADORE Siem Reap et les temples d’Angkor. Alors si vous avez de petits baroudeurs comme les nôtres, foncez :)

Pour (re)lire mes autres articles « Carnet de voyage » de l’été 2018 :
#1 : 3 jours à Chiang Mai en famille
#2 : 2 jours chez l’habitant avec Evasion Karen 
#3 : Quelques jours à Bangkok en famille
#4 : Notre séjour à Chiang Mai et dans la vallée de Ban Mai en vidéo
#5 : Les temples d’Angkor : le grand circuit
#6 : Les temples d’Angkor : le petit circuit
#7 : Les temples d’Angkor : le groupe Roluos

1 Comment

  1. celine 12 août 2018

    Que de bons souvenirs de cette ville et de ces temples magnifiques ! Nos enfants ont adoré l’ambiance de cette ville (sauf le marché où la viande dégageait une odeur insoutenable !) et les cambodgiens sont vraiment très souriants et accueillants. Quel plaisir de revivre ce voyage à travers tes articles…

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *