Le sommeil des kids – Et après ?

Si vous me suivez depuis longtemps, vous n’êtes pas sans savoir que le sommeil des enfants est un grand sujet chez nous. L’un des articles les plus lus sur ce blog est d’ailleurs celui-ci, où je vous expliquais il y a (déjà) 7 ans avoir testé pas mal de choses et en concluant sur les Fleurs de Bach qui avaient un effet positif chez nous. Je me rends compte que je n’ai jamais vraiment fait d’update sur la situation, et alors que mon fils a maintenant 10 ans. Il est plus grand, et une mise à jour sur la situation pourrait peut-être en intéresser (voire en rassurer) certains / certaines.

IMG_9044
Ma fille a toujours beaucoup dormi, donc je ne parlerai aujourd’hui pas d’elle… Mon fils en revanche, c’est une autre histoire. J’ai les deux opposés sur ce sujet. Mon fils a toujours eu un sommeil agité. Il peut certains jours mettre pas mal de temps à s’endormir, il se réveille plusieurs fois dans la nuit, il parle dans son sommeil, il sort même parfois de son lit. Rien que la semaine dernière par exemple, je l’ai retrouvé dans le couloir vers minuit, à moitié endormi. Lorsque je lui ai demandé ce qu’il faisait, il marmonnait quelque chose d’incompréhensible, il n’a pas su me répondre et est parti se recoucher dans son lit. Le lendemain, il ne se rappelait de rien. Ce genre de situation arrive de temps en temps, même si le plus fréquent c’est qu’il nous parle dans son sommeil sans s’en rappeler le lendemain. Cela fait d’ailleurs beaucoup rire sa soeur.

Petit, mon fils ne dormait pas beaucoup… Et je vous avoue qu’on a vécu quelques années un peu difficiles. Jusqu’à 5 ans, il nous sollicitait pour boire, pour faire pipi une énième fois, pour « faire un bisou et un câlin ». Au milieu de la nuit, il m’appelait une à plusieurs fois dans la nuit pour être rassuré, ou parce qu’il était réveillé et s’ennuyait tout simplement… (ou embêter maman c’est mieux que papa). Par chance, ses réveils nocturnes étaient rapides, et à partir de 3 ans je n’ai plus eu à me lever pour aller le voir, il lui suffisait de m’entendre de loin pour se rendormir. Mais effectivement, jusqu’à ses 3 ans, je me suis levée quasiment toutes les nuits… Et jusqu’à ses 5 ans, il me réveillait quasiment toutes les nuits au moins une fois en m’appelant depuis sa chambre, et je devais lui répondre (depuis mon lit) pour qu’il se rendorme. Et depuis… Il a grandi, tout simplement. Il reste 11 à 12h par nuit dans son lit (OUF), il se couche relativement tôt car il en a besoin, mais il ne dort pas du tout autant que cela. Il peut arriver qu’il se réveille plusieurs fois dans la nuit, même plusieurs heures, mais il reste au lit, joue avec ses doudous, se repose. Et ça nous convient bien. Il a grandi tout simplement, et n’a plus besoin de nous la nuit. J’ai envie de dire, heureusement.

Soyons clairs : je pense qu’il n’y a pas de solution miracle. Certains enfants sont de gros dormeurs, d’autres le sont beaucoup moins. Certes, on peut essayer de mettre toutes les chances de notre côté : faire le choix d’un matelas Emma, avoir un environnement apaisant, une petite lumière, des doudous, de l’homéopathie, Fleurs de Bach ou autre… Mais il faut surtout prendre son mal en patience. Et, nous en sommes la preuve : on finit tous et toutes par dormir la nuit. Et 5 ans plus tard, après 5 années avec des nuits hâchées, j’ai envie de rassurer tous les parents qui sont dans la situation dans laquelle nous étions il y a quelques années : ça passe. Et même qu’on oublie vite toutes ces nuits incomplétes.

* Lien sponsorisé 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *