Carnet de voyage en Laponie #2 : Les chiens de traîneaux et les rennes

Après les magnifiques paysages de Laponie, je vous présente les activités qui nous ont fait retomber en enfance : les rennes et les chiens de traîneaux.

Lorsqu’on m’a annoncé que j’allais faire une balade en traîneau tirée par des rennes, puis 5 kilomètres tirée par des chiens de traîneaux, j’ai eu des étoiles dans les yeux. Des chiens de traîneaux ? Des rennes ? Dans la neige ? Dans un paysage féérique ? VRAIMENT ?

Et les deux activités étaient encore plus incroyables, encore plus magiques, encore plus belles que dans mes rêves. On a commencé par le traîneau tiré par un renne. Deux par traîneaux, nous avons dirigé notre renne sur deux kilomètres environ. Sur la fin, les rennes se sont mis à courir, entraînant fous rires et joies communicatives. Nous ne nous y attendions pas du tout, et foncer à toute allure au beau milieu de la forêt était juste dingue. Pendant un moment, on se serait même pris pour le Père Noël… Mes enfants m’ont d’ailleurs demandé où était le Père Noël, jaloux que j’ai pu emprunter son traîneau (« et les jouets, ils étaient aussi dans le traîneau Maman ? »). L’activité était parfaite, j’aurais souhaité qu’elle dure un peu plus longtemps. Nous avons ensuite passé un moment avec les rennes, à les caresser et à les nourrir. Un moment hors du temps, dont j’ai savouré chaque seconde, consciente de la chance que j’avais.

Rennes laponie

Rennes laponie

Rennes laponie

Rennes laponie

Rennes laponie

Rennes laponie
Rennes laponie

Après les rennes, direction les chiens de traîneaux. Cette activité est un peu moins féérique, car aujourd’hui nous pouvons la faire dans quasiment toutes les stations de ski. Mais, pour moi c’était une grande première. Nous étions deux par traîneau : l’une debout qui conduit, l’autre assise qui profite (et a un peu froid). Les chiens sont tellement heureux de courir et de se dépenser, qu’il faut réussir à tenir bien en équilibre sur le traîneau pour ne pas basculer. Manier le traîneau, ralentir les chiens, les aider dans les montées, tout ça au bout du monde… C’était à nouveau exceptionnel.

Chiens de traîneaux

Chiens de traîneaux

Chiens de traîneaux

Chiens de traîneaux

Chiens de traîneaux

Alors oui, on a eu froid (même très froid en chiens de traîneaux). Mais on était bien couvertes, et puis quelles expériences ! Je rêve d’une chose maintenant : faire découvrir ces activités à mes enfants.

Merci Jet Tours !

1 Comment

  1. Un environnement féérique comme tu le dis !!!

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *