La mère parfaite n’existe pas*

Ou du moins, c’est ce que j’essaie de me dire. J’ai toujours été assez exigeante, avec moi mais aussi avec les autres. De nature perfectionniste, je pars du principe qu’il vaut mieux que je fasse les choses moi-même pour ne pas être déçue et pour ne pas avoir à passer derrière. Mais, force est de constater que la perfection n’existe pas. Ou du moins, n’est pas une fin en soi. Entre la fatigue et les microbes de ces dernières semaines, j’ai appris à me mettre un peu moins la pression en tant que femme, que mère, qu’épouse, que freelance.

Je suis cette femme qui observe ce phénomène de « charge mentale » chez les autres, et qui se dit que la charge mentale ne m’atteint pas puisque j’ai décidé de tout gérer, je ne le subis pas. Chéri qui travaille énormément, moi qui suis plus souvent à la maison… C’est un équilibre qu’on a choisi ensemble et qui nous convient bien. Qui fait que je gère quasi tout la semaine, par contre le week-end nous gérons ensemble. Mais, force est de constater qu’on aimerait bien profiter un peu plus tous les 4 lorsque nous sommes chez nous ! Ces derniers temps, nous avons mis en place quelques mesures pour nous permettre de nous dégager du temps libre en famille et pour nous faciliter le quotidien.

– Cela fait des mois (des années ?) que Chéri me tanne pour qu’on prenne une aide ménagère 2 à 3 heures par semaine. Jusqu’à très récemment, j’étais contre. Pas forcément pour le prix car on peut déduire la moitié des impôts. Je vous l’ai dit, je suis perfectionniste et je me disais que j’aurais forcément à repasser derrière lui/elle. En plus, l’idée de « faire faire » par quelqu’un d’autre ne m’enchantait pas, celle de laisser pénétrer quelqu’un d’inconnu dans notre intimité non plus. Enfin, vous le savez, je suis freelance et je travaille la moitié du temps à la maison, je ne me voyais pas travailler pendant que quelqu’un passerait l’aspirateur autour de moi… Mais, parfois il est bon de revoir ses principes. Et, j’ai profité d’une proposition d’Azaé* via le blog pour tenter l’expérience. Azaé a pour slogan « la vie facile », ça veut tout dire ! L’entreprise propose des services de ménage et de repassage, de garde d’enfant ou encore de jardinage un peu partout en France. C’est ainsi que deux salariée (une « ancienne », et une nouvelle formée par cette dernière) sont venues passer 3 heures à la maison, pour me soulager dans mes tâches ménagères. Aspirateur, poussières, serpillière, vitres, changement des draps… Le travail était vraiment bien exécuté, en 3 heures elle a été très efficace et m’a permis de gagner du temps sur autre chose ! Et puis, je me suis rendue compte que le ménage effectué par des professionnels n’a quand même rien à voir avec mon ménage de maniaque mais amatrice (non mais qui pense à bouger les lits pour faire le ménage derrière ? Pas moi… La honte !). Mon appartement n’a jamais été aussi propre qu’après leur passage, vraiment ! Je revois maintenant mon jugement, et il est fort possible pour que je cède et pour que nous décidions de prendre quelqu’un pour nous soulager quelques heures par semaine des tâches ménagères, et ainsi dégager plus de temps qualitatif en famille !

Capture d’écran 2019-03-05 à 20.37.54

Capture d’écran 2019-03-05 à 20.37.48
Capture d’écran 2019-03-05 à 20.37.41

– Nous impliquons de plus en plus les enfants dans les tâches du quotidien. D’ailleurs, nous n’appelons pas cela « les tâches » car nous partons du principe que s’ils ont l’impression que ça nous ennuie de nous occuper de l’intérieur, ils verront cela comme une corvée. Donc, toujours dans la joie et la bonne humeur, les enfants nous aident à faire les repas, à mettre la table et à débarrasser, à passer l’aspirateur, à changer les draps, à trier et à étendre le linge… Et c’est vraiment agréable de faire tout cela en famille ! Ils deviennent d’ailleurs de plus en plus autonome et sans qu’on leur demande : M. nous a préparé des pancakes toute seule il y a quelques jours, S. a préparé un carrot cake et fait les poussières, ils proposent spontanément d’aller à la supérette du coin dès qu’il nous manque quelque chose en cuisine….

IMG_8428

IMG_8429

IMG_9628

– J’ai succombé à la méthode Konmari. Cette méthode qui consiste à faire le tri chez soi, à se désencombrer du superflu. Je n’adhère pas à tout ce que Marie Kondo conseille dans sa méthode (je ne remercie pas mes vêtements avant de m’en débarrasser…), mais il y a vraiment du bon dans ce qu’elle avance, du moins pour nous. Chéri et moi avons trié les placards de vêtements, j’ai enfin rangé les piles de papiers qui s’entassaient depuis des mois sur mon bureau, j’ai commencé à vider la cuisine de ce dont nous ne nous servons pas…

– Enfin, au quotidien, j’essaie de mieux consommer sans me mettre la pression. Je me déleste de ces quelques kilos qui me mettent mal à l’aise depuis des mois en mangeant mieux, nous consommons beaucoup plus de légumes (et bio si possible), j’achète moins, je revends et donne ce dont on ne se sert pas…

Bref, petit à petit, on trouve NOTRE propre perfection. Notre propre équilibre, celui qui « nous met en joie » comme dirait Marie Kondo. Et vous, comment gérez vous le côté « nous ne sommes pas parfaits, et on l’assume » ?

(Bon, je ne vous cacherais pas que parfois le côté « mère parfaite et je l’assume » refait surface. Dernier exemple ? Je pars cet après-midi en voyage avec des copines. J’ai donc préparé toutes les tenues des enfants, je vais préparer le repas de ce soir pour eux et leur papa, un gâteau pour les prochains jours… 😀 )

 

 

* Article partenaire
Informations complémentaires sur Azaé : 
– Ils se déplacent quasiment partout en France car ont des agences partout
– Le ménage peut être fait en ponctuel ou en régulier, pour vous donner une idée, pour nettoyer mon appartement de fond en comble, ils me suggèrent 2×3 heures par mois
– Avant la première intervention, une ou deux responsables d’agence ou de secteur viennent chez vous faire le point et signer le contrat. Il n’y a aucune obligation de signer le contrat après ce premier passage. 
– Au niveau des tarifs, que ce soit sur du ponctuel ou du régulier, c’est 25 euros de l’heure + 3,30 de frais de déplacement par intervention. C’est un budget certes, mais il y a un réel service et suivi. 

1 Comment

  1. lexou 11 mars 2019

    Je rêve d’une aide ménagère, je suis comme toi, maniaque, je déteste le bordel. Quand je pars en voyage je prépare aussi toutes les tenues que je trie « tenues si il fait beau » tenues sport, pyjama ect… le frigo est plein quand je pars, la maison au carré…mais alors quand je reviens… j’ai envie de pleurer… une aide ménagère me permettrait de me libérer du temps, question budget même si 50% est déductible c’est une sacrée somme même pour 2 heures par semaine… mais on a rien sans rien de toute façon. Ici avec 110m² elle aurait de quoi faire …

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *